Archives du mot-clé Magnéto

X-Men : Days of the future past

Le futur. Les mutants sont devenus une espèce en voie d’extinction. La guerre avec les humains fait rage. Ces derniers possèdent l’arme ultime en la présence des sentinelles, robots géants capables d’adapter leur arsenal à leurs adversaires et contrer ainsi leurs pouvoirs. Afin d’empêcher cette guerre de commencer, le Pr Charles Xavier et Magnéto envoient Wolverine dans le passé pour éviter l’assassinat qui a tout déclenché.

Réalisation : Bryan Singer – Casting : Hugh Jackman, James Mc Avoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence, Peter Dinklage, Halle Berry – Année : 2014 – Durée : 131 mn Lire la suite X-Men : Days of the future past

Publicités

Marvel Universe n°2 : What if Avengers vs X-Men

What if ? AvXLe Phénix approche de la Terre. Les forces super héroïques sont en alerte, mais sont divisées en deux camps. Les Vengeurs se préparent à lutter contre une menace d’envergure, alors que les X-Men voient en son arrivée l’occasion de relancer l’espèce mutante. Hope, mutante considérée comme le messie de sa race, cristallise toutes les attentions, et se trouve au coeur d’une lutte d’influence qui risque de faire basculer le sort de la planète.

Marvel Universe n°2 contient les épisodes What if ? : AvX #1-4 scénarisés par Jimmy Palmiotti et dessinés par Jorge Molina et Gerardo Sandoval, et Wolverine : Father scénarisé par Rob Williams et dessiné par Greg Tocchini. Lire la suite Marvel Universe n°2 : What if Avengers vs X-Men

Quand les comics rencontrent Pixar

Et bien non, c’est raté ! Je ne vais pas vous parler du film d’animation Les indestructibles (au demeurant très bon). Je vais juste mettre en avant le travail de Victor Hugo, un illustrateur designer spécialisé dans la 3D. Cet artiste de 25 ans a travaillé dans divers studios d’animation, et est notamment en charge de l’éclairage. Lire la suite Quand les comics rencontrent Pixar

Marvel Heroes Extra n°4 : Les maîtres du Mal

La sorcière rouge a plongé le monde dans une réalité alternative. Les mutants sont l’espèce dominante et la maison M (comme Magnus, Magnéto) règne sur le monde. Pour autant, tous les maux de la société ne sont pas corrigés, et c’est sur ce constat que vont se fonder les agissements de Hood et de sa bande de criminels.

Marvel Heroes Extra n°4 contient les épisodes de la mini-série U.S House of M : Masters of Evil #1-4, scénarisés par Christos gage et dessinés par Manuel Garcia.

C’est en relisant l’excellent House of M réédité récemment par Panini que je me suis rappelé ce Hors-Série d’excellente facture. Ayant enfermés tous mes comics dans des cartons, et que je n’ai donc rien de neuf à me mettre sous la dent, j’en profite pour te parler de ce numéro de Marvel Heroes Extra proposant une saga complète. Il y a de cela quelques bons mois déjà, Panini nous proposait une nouvelle plongée dans le monde d’House of M. Cette fois, c’est à  travers le personnage de Hood, le criminel aux pouvoirs démoniaques que notre regard va se poser sur la société version M.

Ce qui m’avait frappé à l’époque, c’était ce souffle révolutionnaire qui habitait cette mini-série. le scénario de Christos Gage insistait sur les déviances du monde dominé par Magnéto, qui reproduit les erreurs que lui même combattait jusqu’alors dans la réalité. Méthodes expéditives, racisme anti-humain, le fossé qui se creuse entre les nantis et les laissé pour compte … L’intérêt du scénario réside en la transformation de Hood (que j’adore). De Robin des bois à la tête d’une bande de criminels, il devient le Che Guevara du monde mutant. La lutte s’engage avec les forces armées de Magnéto, dirigées par Sebastian Shaw avec des soldats de la trempe de Wolverine ou Mystique (ça vous donne une idée). Le combat se fera également sur le front des idées, et Hood aura fort à faire pour s’imposer aux yeux du peuple, mais également pour faire admettre ses idées à ses propres alliés.

Bref, çà bastonne sec et ça n’évite pas un petit fond de moralisme. On a droit à la sempiternelle séquence du « c’est notre dernier combat, il est perdu d’avance, si vous partez je ne vous en voudrai pas » , « On ne t’abandonnera pas, moi je me casse, mais en fait non je reviens au dernier moment »  …  Malgré ces passages obligés, force est de reconnaître que ce Masters of Evil est bien écrit, bien rythmé, et relativement bien dessiné (attention, ce n’est pas du Jim Lee non plus). Certes, ce n’est pas du niveau de V pour Vendetta, mais j’avoue avoir été porté par l’esprit contestataire ravivé par cette bande de beaux salopards, ce qui en fait un complément intéressant au cross-over dont il est tiré.

Marvel Heroes Extra #4 est un de ces hors-séries qui m’ont procuré beaucoup de plaisir. Une histoire efficace et porteuse de réflexion, des planches pas désagréables, il y a de quoi passer un bon moment. D’ailleurs une fois les cartons déballés, il fera partie de ceux que je relirai très vite.

House of M

Depuis les évènements de Avengers Disassembled, Wanda Maximoff, alias la sorcière rouge, sombre de plus en plus dans la folie. Son cas est désespéré au point que Charles Xavier et Stephen Strange deviennent impuissants. Au regard de la dangerosité que représente la sorcière rouge si son pouvoir lui échappait totalement, ils envisagent de la tuer. Les vengeurs et les X-men se rendent à Genosha pour la rencontrer lorsque la réalité du monde entier change …

House of M vient d’être réédité dans la collection Marvel Select, qui permet au lecteur de (re)découvrir des sagas incontournables à un prix plus abordable que dans la collection Marvel Deluxe. Le choix de ressortir House of M est judicieux, tant son impact sur le mode des mutants fut durable. On en ressent encore les séquelles aujourd’hui. Lire la suite House of M