Archives du mot-clé Romita Jr

Marvel Classic n°10 : Fatalité

Marvel Classic 10

Marvel Classic n°10 contient les épisodes U.S Iron Man #149-150 (vol.1) (Août/Septembre 1981) scénarisés par David Michelinie et dessinés par John Romita Jr et Iron Man #249-250 (vol.1) (Novembre/Décembre 1989) scénarisés par David Michelinie et dessinés par Bob Layton.

Cet opus de Marvel Classic accompagne la sortie de film Iron Man 3 au cinéma. Les épisodes se concentrent sur l’affrontement entre deux têtes de fer, Iron man et le Docteur Fatalis ! Si je n’ai jamais été un fan d’Iron Man, surtout dans les années 80, j’ai toujours eu un penchant pour le méchant préféré des 4 Fantastiques. Les deux premiers chapitres sont à mes yeux les plus intéressants 😉

Publicités

Avengers vs X-Men n°1

Le Phénix est de retour et se dirige tout droit vers la Terre. Les options ne sont pas nombreuses et deux camps vont s’affronter pendant que la terrible menace s’approche. A droite, les Vengeurs, à gauche, les X-Men !

Avengers vs X-Men n°1 contient les épisodes U.S AvX #1-2 scénarisés par Brian Bendis (#1)et Jason Aaron (#2), et dessiné par John Romita Jr. Lire la suite Avengers vs X-Men n°1

World War Hulk, de Greg Pak (scénario) et John Romita Jr (dessin)

World War Hulk est la conséquence d’une décision prise par les Illuminatis. Cette formation est composée des représentants et souverains les plus puissants des forces en présence : le Professeur Xavier, Flèche Noire, Docteur Strange, Iron Man, Namor et Red Richards. Suite à un combat entre les 4 Fantastiques et Hulk à Las Vegas, le géant vert ravage la ville. Les illuminatis décident de le manipuler pour faire monter Banner dans un satellite pour finalement l’expulser vers une autre planète, Sakaar. Sur les lieux, Hulk devient Gladiateur, puis renverse le tyran (Non, non, Ce n’est pas Russell Crowe qui succède à Edward Norton !). Alors qu’il s’apprête à fonder une famille, sa planète est détruite. Fou de rage, il met tout en œuvre pour revenir sur terre et faire payer ceux qui l’ont banni. Lire la suite World War Hulk, de Greg Pak (scénario) et John Romita Jr (dessin)

Fallen Son, the death of Captain America, de Jeph Loeb (scénario) et David Finch, John Cassaday, Leinil Yu, John Romita Jr, Ed Mc Guiness (dessin)

Le quatrième et ultime volet de la gamme Civil War Extra rassemble les 5 épisodes de la mini-série Fallen Son. L’histoire se concentre sur les réactions des superhéros à la mort de Captain America. Ce comic clôture donc la saga Civil war, même si ses conséquences se feront sentir bien après, avec The Initiative notamment. Le scénario est signé Jeph Loeb, et les dessins sont signés par les artistes hot du moment.

Chaque épisode est articulé autour d’un des sentiments qui affluent pendant le deuil : le refus, la colère, le marchandage, la dépression et l’acceptation. Chacun d’entre eux met en scène un des personnages en proie au deuil, chacun à une étape donnée : Wolverine, Spiderman, Daredevil ou encore Iron Man. Nous assistons également à des funérailles nationales, puis à une autre cérémonie, plus privée celle-ci, qui rappelle que la boucle est bouclée … Enfin tout est relatif chez Marvel, surtout les décès. Vous l’aurez comris, l’ambiance n’est pas à la fête.

Alors que la mort de Captain America manquait un peu de lyrisme dans le Marvel Icons #30 de par sa soudaineté, on assiste ici au véritable choc que suscite la disparition d’un des plus nobles représentants de la communauté superhéroïque. Véritable icône, Cap méritait bien un hommage particulier. La violence de la colère, la douleur de la perte, les interrogations mille fois ressassées, Loeb ne nous épargne aucun de ces moments sombres, sans toutefois en faire trop. Seul l’enterrement frôle la guimauve. Et déjà, alors que les plaies ne sont pas encore pansées, certains rêvent à la relève? car si l’homme Steve Rogers est mort, son costume de Captain America reste à endosser, un bouclier à porter et des idéaux à défendre. Si l’homme vient à mourir, le symbole lui survit.

Fallen Son, the death of Captain America est une conclusion écrite en finesse, à lire avec le moral pour éviter la déprime.