Archives du mot-clé Stan Lee

Captain Marvel (Mar-Vell)

Captain_Marvel_29

Né dans la cité de Rad-Nam, planète Kree-Lar (connue sur Terre sous le nom de Grand Nuage de Magellan), son vrai nom est  Mar-Vell. Son identité est  publiquement connue dans l’empire kree (citoyen exilé), sur Titan (citoyen honoraire), ainsi qu’auprès de nombreux héros de la Terre, planète sur laquelle il prend l’identité du Dr Walter Lawson. Il a exercé de multiples professions, comme capitaine dans la flotte spatiale kree, assistant dans un observatoire d’astronomie, directeur de prison, aventurier. Parmi ses parents connus, on peut citer Elysius (compagne), Genis-Vell (Photon, fils posthume, décédé), Phyla-Vell (Quasar, fille posthume, décédée), Dorrek VIII (Teddy Altman alias Hulkling, fils). Il a appartenu à différents groupes de héros dont l’Initiative, la flotte spatiale kree (les équipages de l’Hélion, du Pama et de l’Etoile de la Vengeance), puis fut membre posthume des Vengeurs, de la Légion des Morts-vivants. Il a régulièrement lutté aux côté des Vengeurs et des Défenseurs. Il est décédé des suites de la maladie sur Titan, lune de Saturne

marvel-super-heroes-12

Captain Marvel est apparu pour la première fois dans Marvel Super Heroes (vol.1) #12 publié en Décembre 1967, écrit par Stan Lee et dessiné par Gene Colan. Stan Lee demanda au scénariste Roy Thomas et au dessinateur Gene Colan de lancer une série régulière consacrée au personnage. Après un changement de costume et de pouvoirs salvateur, le personnage rentra au panthéon du genre super héroïque, notamment sous la houlette de Jim Starlin.

Captain_Marvel_Vol_1_31

Mar-Vell, était un capitaine de l’armée impériale Kree. Il était envoyé par l’empire spatial Kree sur la Terre comme espion, pour enquêter sur le niveau de développement technologique des terriens, mais il décida de désobéir à ses ordres (à cause de son aversion à blesser des innocents) et de protéger la Terre contre son propre monde. Sa décision fut renforcée par la mort de son amour, le médecin Una, causée par son supérieur Yon-Rogg. En 1982, Marvel Comics décida de mettre un terme au personnage et Jim Starlin fut chargé de raconter sa mort suite à un cancer dans le premier roman graphique The Death of Captain Marvel. En 1997, une mini-série de trois numéros fut publiée : The untold legend of Captain Marvel, racontant des épisodes survenus avant l’arrivée sur terre du super-héros.

Captain_Marvel_27-01-FC

A l’origine, lors de son arrivé sur la Terre, Mar-Vell ne possédait aucun pouvoirs particuliers. Peu avant sa première rencontre avec Thanos, il acquit la capacité de métaboliser l’énergie solaire et de la convertir en énergie pour une grande variété d’usage : force surhumaine, projection de décharges photoniques ou vol. Ces pouvoirs diminuaient d’intensité quand sa réserve d’énergie diminuait. Originellement doté de la force normale d’un kree de son âge et de sa carrure, il augmenta ses capacités grâce la force supplémentaire conférée par les néga-bracelets. Ceux-ci lui permettaient également de concentrer ses décharges photoniques ou bien de stocker l’énergie solaire qu’il absorbait. Ils permettaient également à Mar-Vell de voler mais celui-ci préférait en général utiliser ses réserves d’énergies photoniques pour ses déplacements. Ces bracelets permettaient également à Mar-Vell de changer de place entre la dimension de la Terre et la Zone négative dès qu’il les frappait l’un contre l’autre. Durant sa bataille contre Thanos, Mar-Vell fut doté par l’entité Eon de la conscience cosmique, qui accrut son intelligence, le dotant de capacités précognitives limitées et surtout la capacité de repérer les faiblesses de ses adversaires. Les bracelets le protégeaient également, dans certaines limites, des dégâts et blessures ; il pouvait aussi, grâce à eux, survivre dans l’espace sans aucun équipement particulier. L’étendue exacte de cette conscience cosmique ne fut jamais réellement connue ; elle lui permettait de sentir la présence d’êtres ou d’objets ayant une certaine importance pour lui. Bien que cela n’ait jamais été établi, il s’agit peut-être d’une version infiniment plus étendue du sens d’araignée de Spider-Man ou de la sensibilité aux vibrations psychiques de Mantis. Captain Marvel possédait un savoir étendu dans les technologies avancées de l’empire kree, dans leur armement et leurs équipements militaires. Entraîné aux différents arts martiaux krees, il avait également reçu un enseignement en stratégie et tactique par l’académie militaire kree.

COMIC captain marvel 33

Mar-Vell fut initialement créé en 1967 par Stan Lee pour protéger les droits sur le nom de la société d’édition Marvel Comics. Le nom Captain Marvel avait été porté par un héros, Shazam, créé par Charles Clarence Beck dans les années 1940. Sa société d’édition, Fawcett Publications, qui possédait les droits sur le personnage et son nom, cessa de publier des comics en 1953. En 1966-1967, la publication par un concurrent (Myron Fass Comics) d’une éphémère série (6 numéros) intitulée Captain Marvel déclencha les tractations pour le rachat des droits d’utilisation du nom par la société Marvel Comics et la création d’un nouveau personnage. Marvel Comics racheta le nom en 1967, tandis que les droits de publication sur le personnage originel de Charles Beck (Shazam) furent acquis par DC Comics en 1972.

Publicités

Marvel Classic n°13 : La venue de Captain Marvel !

Marvel Classic 13

Marvel Classic n°13 contient les épisodes U.S Marvel Super Heroes #12-13 (Déc 1967 – Mars 1968) scénarisés par Stan Lee et dessinés par Gene Colan, et Captain Marvel #1-4 (Mai – Juill. 1968) scénarisés par Roy Thomas et dessinés par Gene Colan.

Ce numéro du trimestriel Marvel Classic revient sur les origines d’un personnage adoré de votre serviteur, Captain Marvel. Lors de ses premiers pas dans l’univers Marvel, le héros n’arborait pas encore sa tenue rouge et bleue et au design étoilé, qui sera déclinée plusieurs fois chez Carol Danvers notamment. L’occasion de découvrir la naissance d’un super héros, Mar-Vell, à l’origine un capitaine de l’armée Kree envoyé en éclaireur pour évaluer les forces en présence sur notre planète, avant de choisir d’en devenir le protecteur. L’équipe créative était quand même constituée de Roy Thomas à la plume et Gene Colan aux crayons. Un numéro indispensable pour moi 😉

Marvel Classic n°12 : Un dieu déchainé !

Marvel Classic 12

Marvel Classic n° 12 contient les épisodes U.S Mighty Thor #159 (décembre 1968) et Mighty Thor #163 – 169 (Avril à Août 1969) scénarisés par Stan Lee et dessinés par Jack Kirby.

Sortie au cinéma oblige, Thor est à l’honneur de ce douzième numéro de la revue Marvel Classic. Mais attention, il y a du lourd au sommaire avec le légendaire duo composé de Stan Lee et Jack Kirby. Le premier épisode revient sur la relation qui unit l’humain Don Blake au dieu Thor, l’éclairage sur la situation étant apportée par Odin lui même. Quant aux épisodes suivants, il met le dieu de la foudre aux prises avec un certain Lui, qui n’est autre que la première mouture du personnage d’Adam Warlock ! Avec en guest stars de luxe, Galactus et Loki. Un numéro à ne surtout pas manquer, ne serait ce que pour accroître un peu plus la présence de Jack Kirby dans vos bibliothèques ! Bon, je crois que je vais me décider pour Kamandi

Spider-Man Classic n°7 : Dans le sillage de Spider-Man

SPIDER-MAN-CLASSIC-7

Spider-Man Classic n°7 contient les épisodes U.S Amazing Spider-Man #105-109 (vol.1) (Février – Juin 1972) scénarisés par Stan Lee et dessinés par Gil Kane (105) et John  Romita, et Strange Tales Annual #2 (1963) scénarisé par Stan Lee et dessiné par Jack Kirby.

Au sommaire, du bon classique, avec le duo Lee/Romita, avec en bonus un annual signé du tandem Lee/Kirby (avec en guest star, la torche humaine). Spidey affronte l’anti-araignée dans des épisodes qui me confortent dans l’opinion que j’ai de Gil kane (désolé pour les fans). Je préfère le style de Romita (père, je ne suis pas fou). La suite met le tisseur aux prises avec des ravisseurs venus du Viet-Nam, et qui viennent de kidnapper Flash Thompson. Si le récit est inégal au fil des épisodes de ce numéro, c’est toujours un vrai régal de retrouver le Peter Parker de la grande époque, entouré de M.J, Gwen Stacy, Tante May, J.J Jameson etc …  Et comme en bonus, on a droit à quelques pages de King Kirby, autant ne pas se priver !

Marvel Classic n°9 : Au royaume des aveugles !

Marvel Classic 9

Un numéro de Marvel Classic consacré à Daredevil, avec des épisodes signés Stan Lee et John Romita Sr, ça ne se refuse pas. La revue s’ouvre sur le premier épisode des aventures du diable de Hell’s kitchen, pour enchaîner sur ceux dessinés par l’artiste, avec à la clé, un changement de costume et une  guest-star de luxe, un certain Spider-Man !

Marvel Classic n°9 contient les épisodes U.S Daredevil #1 (Avril 1964) et #15-19 (Avril – Août 1966) scénarisés par Stan Lee et dessinés par Bill Everett (#1) et John Romita (#15-19)