Archives du mot-clé Vengeurs

Avengers Extra n°3 : La fin des vengeurs ?

Wonder Man les avait prévenus. Les Vengeurs ne sont pas la réponse appropriée. Pire, ils sont à l’origine de certaines grandes menaces. Il les avait prévenus que s’ils persistaient dans leurs actions en continuant d ’emprunter cette voie, ils les arrêterait.

Marvel Avengers Extra n°3 contient les épisodes U.S New Avengers Annual #1 (vol.2) et Avengers Annual #1 (vol.2) scénarisés par Brian Michael Bendis et dessinés par Gabriele Dell’Otto.

Cela faisait quelques semaines que je n’avais plus chroniqué de revues kiosque. Ma volonté de m’orienter sur al librairie et la crise économique m’a conduit à revoir mes prétentions dans le domaine. Mais je reste fidèle à certains magazines, tout en étudiant les hors-séries au cas par cas. C’est dans cette optique que je me suis penché sur ce numéro d’Avengers Extra, notamment parce que l’histoire relatée y est l’oeuvre de Bendis et Dell’Otto, déjà responsables de Secret War (récemment réédité dans la collection Marvel Select).

L’histoire présente se déroule avant le cross-over Fear Itself. Quelques mois après les évènements, il n’est pas forcément dérangeant de découvrir cette saga complète. Bendis nous raconte comment Wonder Man met sa menace à exécution. L’homme ne voit plus en l’équipe de héros qu’une menace potentielle pour la population, la rendant responsable de tragédies récurrentes. Il s’en prend alors directement aux Vengeurs, en les attaquant de front, avec l’aide de compagnons d’arme.Le récit se divise en deux épisodes bien distincts. Le premier, clairement orienté action, dévoile l’attaque explosive de Wonder Man contre le QG des vengeurs. C’est dynamique, agréable à lire et suffisamment rythmé. Le second épisode est en revanche plus laborieux. Bendis prépare la réponse des vengeurs, qui font appel à leur force de soutien (Avec Steve Rogers, Iron Man et Thor entre autres). Finalement, on apprend que le but de Wonder Man était de simplement réveiller les consciences en intervenant dans les médias. En basant son récit sur l’action, Bendis n’arrive pas à poser son histoire, et ne parvient pas à la politiser. Il se heurte à sa durée assez courte, ce qui amène ainsi un vrai problème de rythme. A moins qu’il n’y ait tout simplement pas eu grand chose à raconter …

Ce ressenti vaut également pour la partie graphique. Tout démarre bien, avec un Wonder Man vindicatif qui présente en cinq double-pages les évènements marquants qui ont émaillé la carrière des Vengeurs, et accessoirement mis en danger la population. Dell’Otto, qu’on a connu en meilleure forme, fait tout de même le métier de manière consciencieuse. Les pages se parcourent agréablement, même si certains choix de cadrage s’avèrent décevants (la chute de Miss Marvel de son impact). Comme pour le scénario, ça se gâte dans la seconde partie. Les planches manquent d’inspiration, les dessins semblent bâclés. Pour autant çà n’est pas moche (ça reste Dell’Otto quand même), mais vu que ça n’est pas soutenu par une intrigue réellement captivante, Comme son scénariste, le dessinateur semble finalement pris de vitesse par une histoire trop courte.

Avengers Extra n°3 ne déchaînera pas les passions. Le sommaire propose une histoire qui se lit vite et bien, mais qui sera sitôt oubliée une fois la revue refermée. On attendait mieux d’un duo composé de Bendis et Dell’Otto. Surtout au prix de 4,90 Euros les 72 pages ….

Avengers Extra n°3 : les covers

Publicités

Avengers n°6 : Au commencement

Odin lève le voile sur une partie de son passé et révèle les origines de la prophétie concernant Fear Itself. Captain America affronte Bravo dans la dimension de Nulle Part, tandis que Sharon Carter, Nick Fury et le Faucon tente de contrer l’Hydra. La croisade des enfants prend fin. La situation est compliquée et le retour de la sorcière rouge sème le trouble entre les X-Men, les Vengeurs et les membres de sa famille.

Avengers n°6 contient les épisodes U.S The mighty Thor #7 scénarisé par Matt Fraction et dessiné par Pasqual Ferry, Captain America #5 (vol.6) scénarisé par Ed Brubaker et dessiné par Steve Mc Niven, Young Avengers : Children’s crusade #7-9 scénarisés par Allan Heinberg et dessinés par Jim Cheung. Lire la suite Avengers n°6 : Au commencement

Avengers n°5 : Une aube nouvelle

Avengers n°5 contient les épisodes U.S Thor #6, scénarisé par Matt Fraction et dessiné par Olivier Coipel, Captain America #4 scénarisé par Ed Brubaker et dessiné par Steve Mc Niven, et Young Avengers : Children’s crusade #5-6 scénarisés par Allan Heinberg et dessinés par Jim Cheung.

Thor et le Surfer d’argent cessent leur combat en apprenant que leur chef respectif est tombé sur la Terre. C’est le moment que choisissent les citoyens de Broxton pour se dresser devant Galactus, menés par leur pasteur. Ce dernier ne sait pas sur quelle voie il s’engage … Cet épisode de Thor est à l’opposé des précédents, où la bataille faisait rage. ici Fraction aborde l’aspect psychologique des évènements, au travers du personnage du pasteur. On est toujours impressionnés par les dessins d’Olivier Coipel. Le dénouement réserve sa part de surprise, même s’il n’aura fallu que six malheureux épisodes pour raconter la confrontation entre Galactus et le peuple asgardien. A l’issue on a le sentiment d’avoir lu une mini-série d’une grande cohérence visuelle et scénaristique, son seul défaut étant d’être trop courte. Il est temps de rendre justice au travail de Coipel, car on lui dit au revoir, puisqu’il quitte déjà la série … Il sera remplacé par Pasqual Ferry.

Au cours de son enquête, Cap est propulsé dans une autre dimension appelée Nulle Part. prisonnier dans cette dimension, il doit affronter Bravo pendant que Nick Fury, Sharon Carter et Le Faucon sont à sa recherche et tentent de contrer l’Hydra. Absente du sommaire du numéro précédent, la série Captain America revient pour notre plus grand plaisir, avec un Steve Rogers au top de sa forme. Ed Brubaker continue son bonhomme de chemin (on peut même parler d’autoroute) avec ce personnage qu’il connaît sur le bout des doigts. Tout ce qui fait le succès de la série est là : évènements liés à la Seconde Guerre Mondiale, espionnage, Hydra … On est en terrain connu, mais c’est foutrement efficace. Et en plus, c’est dessiné par Steve Mc Niven, alors pourquoi hésiter ?

Le retour de Wanda Maximoff alias la Sorcière Rouge, n’est pas du goût de tout le monde ! Alors que ça cogne dur au royaume de Latvérie, les Young Avengers prennent la téléportation d’escampette pour permettre à Wanda de retrouver la mémoire, et ses pouvoirs. Les conséquences risquent d’être tout simplement énormes. J’ai beau tenter de peser mes mots, rien n’y fait : Young Avengers est pour moi LA meilleure série estampillée Avengers. L’histoire d’Heinberg est riche en rebondissements, racontée sur un rythme d’enfer et poignante. Entre séquences d’action et suspense haletant, comment ne pas s’émouvoir devant l’obstination d’un fils prêt à tout pour retrouver sa mère ? En plus, le cliffhanger est diablement excitant (on pense au futur AvX, enfin, j’y crois). Quant aux dessins de Cheung, ils sont tout simplement superbes. C’est beau, en plus d’être dynamique et immersif. En lisant ces épisodes, je me rends compte que seules les séries cosmiques publiées dans Marvel Universe me procurent autant de plaisir.

Malgré une couverture qui est juste là pour rappeler qu’un certain film est sur les écrans, Avengers n°5 s’impose encore une fois comme une des meilleures revues publiées apr Panini en kiosque. Il faut dire qu’avec un tel sommaire, la barre était haute. On espère juste que Thor ne s’essoufle pas, à côté d’un Captain America toujours aussi charismatique et une bande de gamins qui semblent bien partis pour bousculer la hiérarchie.

Marvel Classic n°6 : Un Vengeur arrive !

Le numéro de Marvel Classic paru en Avril est consacré à Henry « Hank » Mc Coy, alias le Fauve. Le premier épisode présente le look bestial du personnage pour la première fois. Les épisodes suivants nous ramènent à l’époque où Le Fauve intégra les Vengeurs. Enfin, les derniers et très courts épisodes dévoilent les origines du X-Man.

Marvel Classic n°6 contient les épisodes U.S Amazing adventures #11 (vol.2 – Mars 1972) scénarisé par Gerry Conway et dessiné par Tom Sutton, Avengers #137-140 (vol.1 – Juillet à Octobre 1975) scénarisés par Steve Englehart et dessinés par George Tuska, X-Men #48-53 (vol.1 – Septembre 1968 / Février 1969) scénarisés par  Arnold Drake et dessiné par Werner Roth

Avengers, ils ont un Hulk

Lorsque Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., l’organisation qui préserve la paix au plan mondial, cherche à former une équipe de choc pour empêcher la destruction du monde, Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Hawkeye et Black Widow répondent présents. Les Avengers ont beau constituer la plus fantastique des équipes, il leur reste encore à apprendre à travailler ensemble, et non les uns contre les autres, d’autant que le redoutable Loki a réussi à accéder au Cube Cosmique et à son pouvoir illimité…

Réalisation : Joss Whedon – Casting : Robert Downey Jr, Chris Evans, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Scarlett Johansson, Samuel L. Jackson, Tom Hiddleston, Jeremy Renner – Année : 2012 – Durée : 142mn Lire la suite Avengers, ils ont un Hulk